La ménopause est une période de transition dans la vie de la femme qui marque l’arrêt permanent des menstruations et de sa capacité de reproduction. Sur le plan hormonal, cette étape se traduit par des changements importants entourant deux hormones-clés : l’œstrogène et la progestérone. Les signes et symptômes découlant de cette réaction peuvent être multiples : saignements utérins anormaux, bouffées de chaleur et autres manifestations vasomotrices (rougeurs du visage, transpirations, céphalées, vertiges), sécheresse vaginale, baisse de la libido, troubles du sommeil (insomnie initiale, moyenne ou terminale), troubles de l’humeur (dépression, anxiété, nervosité)… À cet égard, il convient de souligner que la femme ménopausée traverse une période de transformations physiques mais aussi psychologiques, son rôle social étant amené à se transformer à cette étape de sa vie. De plus, il n’est pas rare que cette femme travaille et soit par ricochet exposée à des sources de stress. Ce sont là des aspects qui pourront mériter d’être discutés en clinique.

Pour la médecine chinoise, la ménopause est principalement due au déclin de l’énergie du Rein Yin et du Rein Yang, deux énergies opposées et complémentaires. Mais ce changement n’est pas que négatif comme le rappelle Xiaolan Zhao, chirurgienne et praticienne en médecine chinoise : « la cessation des menstruations est en général associé au vieillissement alors que, en fait, le corps fait naturellement un effort pour justement ralentir ce processus et ramener un nouvel équilibre au cours des années à venir. Vu que le Sang et les Essences ne sont plus gaspillés chaque mois, l’énergie qui était utilisée pour assurer un approvisionnement adéquat en Sang est dorénavant rendue disponible et nous pouvons en faire ce que nous voulons ». La ménopause apparaît en ce sens comme une certaine sagesse du corps. Cette interprétation positive et ouverte sur l’avenir est présente dans les termes que les Chinois utilisent pour désigner la ménopause, celui de « second printemps ». L’acupuncture peut vous aider à vivre cette étape de transition de façon harmonieuse. Idéalement, il est conseillé consulter un acupuncteur dès l’apparition des premiers symptômes. En plus de traitements personnalités, je pourrai vos proposer quelques conseils pour vous amener à ajuster vos habitudes de vie et votre alimentation dans le but minimiser vos symptômes.

Douleur soulagement

Commentaires

commentaire